Buenos Aires, en une journée

Si ce titre en fera rire nombre d’entre vous (on parle d’une ville de près de 14,5 millions d’habitantS en comptant son agglomération), c’est pourtant une seule journée que j’aurais eu devant moi pour tenter de découvrir aussi bien que possible cette ville qui ne semble jamais dormir.

La capitale de l’Argentine est divisée en 48 barrios (quartiers), il est donc important de bien se décider sur là où vous voulez aller, surtout si votre séjour est court, très très court.

Je vais alors essayer de brièvement vous présenter les quatre quartiers que vous devriez aller visiter le temps d’une escale.

  1. La Boca

Il s’agit certainement du quartier le plus mythique et populaire de Buenos Aires, tant par ses rues colorées aux peintures burlesques, à l’effigie du Pape, ou encore plus important, à l’effigie de Maradona, que par Boca Juniors, l’un des deux clubs de foot de la ville et de son stade, la Bomboneria. Vous ne manquerez pas de passer par la rue piétonne « El Caminito », où artistes en tout genre ont posé bagages et laissé leur trace aux fenêtres ou sur les murs.

.

2. San Telmo

Il s’agit du quartier dans lequel vous devez vous rendre si vous souhaitez voir le côté un peu plus traditionnel de la ville, étant l’un des plus anciens. Vous aurez alors l’occasion de vous initier au Tango, où juste de profiter en regardant ces magnifiques danseuses et danseurs qui s’y exercent dans la rue. Profitez pour également faire un tour dans le fameux marché de San Telmo, où vous pourrez faire une pause et manger à l’un des nombreux petits restaurants typiques, ou non, qui le composent.

3. Palermo

S’il s’agit l’un des quartiers où vous pourrez aller boire un verre dans un bar branché ou danser jusqu’au bout de la nuit. Il s’agit également d’un endroit exceptionnel pour les amateurs d’art de rue, avec des peintures et graffitis d’une rare beauté et sensibilité.

4. Recoleta

On retrouve dans ce quartier historique de Buenos Aires, une grande partie de la vie culturelle de la ville. Vous pourrez notamment aller faire un tour dans la librairie élue la plus belle du monde par National Geographic, El Alteneo Grand Splendid, construite en 2000 dans ce qui était avant un théâtre (en 1919) puis un cinéma.

El Alteneo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *